Comment démarrer 2017 sur le bon pied

Le temps des fêtes est une des périodes les plus festives de l’année. Les gens sont plus généreux que jamais en contribuant aux paniers de Noël et en offrant leur temps aux plus démunis. C’est ce qui caractérise le temps des fêtes. 

Alors que les cadeaux sont déballés, le papier mis au recyclage, le sapin déposé au chemin ou remis dans sa boîte, la dinde et les sucreries bien digérées et la nouvelle année tout juste au pied de la porte, un nombre alarmant de gens demeurent toujours dans le besoin.

Les banques alimentaires, les soupes populaires et les foyers sont toujours présents pour servir les plus démunis. Les organismes communautaires continuent d’aller à la rencontre des personnes les plus vulnérables qui sont autrement délaissées après le temps des fêtes. 

Pour la plupart d’entre nous, Noël et le Jour de l’an représentent la joie et l’espoir. Pour tant d’autres, c’est un terrible retour à la réalité. Ils sont seuls, isolés et sans ressource. Parfois, les membres de la famille habitent trop loin ou entretiennent des relations trop houleuses pour s’occuper d’eux. D’autres viennent tout juste d’arrivée au Québec et se sentent dépasser par la culture et la langue. Puis, il y en a qui ont trop souffert pour se remettre sur pied par eux-même. 

Le Parrainage Civique de la Banlieue Ouest (PCBO) vit le temps des fêtes à son maximum, tout en gardant en tête que la générosité doit continuer tout le long de l’année. Nous accompagnons nos protégés à travers les crises, le désespoir, et puis, la joie et l’espoir. 

Notre souhait pour la nouvelle année est que la générosité que vous avez démontrée durant le temps des fêtes se poursuivent au fil des saisons. Nous souhaitons que les gens continuent d’approcher les aînés qui sont isolés, les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale et ceux qui vivent avec en situation d’handicap intellectual ou physique. 

C’est ici que vous entrez en jeu! Commencez la nouvelle année du bon pied en vous engageant à faire du bénévolat. Il y a tellement de gens dans le besoin, et même à quelques rues de chez vous. Ce sont les petits gestes qui font la plus grande différence dans la communauté. 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *